Publications AFPMA

pictor vol6

Peintures et stucs d’époque romaine. Etudes toichographologiques.

BoislèveJulienDardenayAlexandraMonierFlorence (éd.)
Collection Pictor (6)
Bordeaux, 2017 – 378p.   45 €

Ce volume regroupe les actes du colloque de Paris 2015 et rassemble 26 contributions.

Une bonne part est consacrée à l’actualité de la recherche, notamment à travers la présentation de nouveaux ensembles issus par exemple des fouilles préventives.

Une seconde partie couvre les champs méthodologiques, les analyses et l’expérimentation, la restauration, la diffusion et la conservation des données.

Enfin, une troisième partie présente deux analyses iconographiques, autour du mythe d’Achille et de l’image des plaisirs, ainsi que des reprises de dossiers anciens.

Les articles sont consacrés à des peintures issues de toute l’Europe occidentale, de Gaule bien sûr, mais aussi de Germanie, d’Italie et de Germanie.

Bon de commande

 

_______________________

9782356131713

Peintures murales et stucs d’époque romaine. Une archéologie du décor.

BoislèveJulienDardenayAlexandraMonierFlorence (éd.)
Collection Pictor (5)
Bordeaux, 2016 – 440 p.   45 €

Ce volume constitue les actes du 27e colloque de l’AFPMA qui s’est tenu à Toulouse en novembre 2014, en lien avec l’exposition de peintures murales antiques L’Empire de la couleur, de Pompéi au Sud des Gaules, au Musée Saint-Raymond.
Comme tous les ans, cette rencontre , moment attendu et privilégié d’échanges entre étudiants, amateurs et professionnels de la toichographologie, de l’archéologie, accordait une large place à l’actualité de la recherche.
La première partie rassemble de nouvelles découvertes mais également plusieurs synthèses sur les décors de Narbonnaise et Aquitaine.
L’occasion était aussi offerte de confronter spécifiquement les dé
cors provinciaux provenant de divers horizons (Germanie, Hispanie, Gaule Belgique, Lyonnaise) à ceux du Sud des Gaules, et même aux ensembles italiens puisque quelques articles mettent en valeur des sites d’Italie septentrionale et centrale.
Une partie “iconographie, reprises d’archives et découvertes anciennes” fait écho aux dernières synthèses réalisées sur des thèmes aussi riches et variés que les décors de jardin, les imitations de marbre ou les images épiques dans la peinture antique.
Outre les problématiques stylistiques et iconographiques, sont enfin discutées les questions de méthodologie, d’expérimentation et d’analyses, de conservation et de restauration, de mise en valeur de ce riche patrimoine.

Commande auprès d’Ausonius Editions : Bon de commande Pictor5

_____________

PICTOR4.indd

Les décors peints et stuqués dans la cité des Médiomatriques. Ier-IIIe siècle p.C. I. Metz-Divodurum.

HeckenbennerDominiqueMondyMagali (éd.)
Collection Pictor (4)
Bordeaux, 2014 – 270 p.   50 €

Cet ouvrage présente une première synthèse des résultats du programme de recherche sur “Les enduits peints gallo-romains sur les territoires des Leuques et des Médiomatriques” (Lorraine actuelle). Consacré à Metz-Divodurum, il regroupe les contributions de chercheurs appartenant à différentes institutions et services de l’archéologie. Il offre un corpus exhaustif de plusieurs ensembles d’enduits peints souvent inédits mis au jour dans le chef-lieu des Médiomatriques. Il prend en compte aussi bien le mobilier anciennement découvert que le plus récent prélevé lors d’opérations d’archéologie préventive durant ces trente dernières années.
Témoin précieux et exceptionnel des élévations des constructions antiques dont il ne reste plus que des traces ténues, les enduits peints s’intègrent dans une réflexion globale sur l’architecture et l’habitation antique.

L’ouvrage est composé d’un premier chapitre qui rappelle le contexte historique de l’antique Divodurum et permet de mieux appréhender son développement urbain, son statut économique et administratif du ier au ive siècle p.C.
Un second chapitre retrace l’histoire de la recherche à Metz, depuis l’époque où seuls les fragments décorés étaient ramassés jusqu’à l’essor d’une discipline, la toichographologie, qui met en pratique des méthodes de prélèvement et d’étude beaucoup plus poussées.
Les peintures sont présentées par site suivant un ordre chronologique. Leur étude, qui concerne à la fois les décors, les revers, l’architecture (les sols, les murs, les couvrements) et les mortiers, livre des données sur les techniques de mise en œuvre, sur la composition des parois et sur les répertoires décoratifs de la parure ornementale des habitations de Metz-Divodurum. L’ensemble permet finalement d’aborder, à l’échelle d’une localité, la question des programmes décoratifs, celle de l’origine et du développement de certains schémas du Ier au IIIe siècle, ainsi que celle de la caractérisation et la hiérarchisation des espaces dans l’habitation.

_____________

pictor 3

Peintures et stucs d’époque romaine. Révéler l’architecture par l’étude du décor.

BoislèveJulienDardenayAlexandraMonierFlorence (éd.)
Collection Pictor (3)
Bordeaux, 2014 – 350 p.   45 €

Ce troisième volume de la collection Pictor publie les Actes du 26e colloque de l’AFPMA (Association Française pour la Peinture Murale Antique) tenu à Strasbourg en 2012. Il nous emmène à travers les siècles, de la Tène ancienne jusqu’au iiie siècle p.C., dans des bâtiments aussi variés que les sanctuaires de Mandeure ou de Clermont-Ferrand, la nécropole de Cumes, la caserne de la légion en poste à Strasbourg, et, plus habituels, les habitats avec les villae de Selongey, de Verneuil-en-Halatte ou de Sauchy-Lestrées et une multitude de domus à Aix-en-Provence, Clermont-Ferrand, Narbonne, Reims et Soissons. Plusieurs études sur des enduits pré-romains montrent l’attention particulière portée désormais à des vestiges souvent ténus, premiers témoins de décors fort mal connus en Gaule, posant ainsi les bases d’une vaste recherche qui reste à mener.

Au-delà des analyses de site, la réflexion porte sur les pratiques de la toichographologie, aussi bien en matière de fouille, d’étude ou de restauration. Lors de ce colloque trois axes ont retenu l’attention. Le premier pose le problème de la révision de la terminologie descriptive. Le vocabulaire s’est frotté à l’usage et au temps, mettant en lumière aussi bien des réussites que des évolutions ou, à l’inverse, certains termes inadaptés que la pratique a d’elle-même abandonnés. En parallèle, une réflexion est également menée sur la question des “restitutions”, “reconstitution” et “évocation”. Enfin, bien que tournées principalement vers les recherches sur le territoire national, les rencontres de l’AFPMA sont toujours ouvertes à quelques horizons plus lointains. Ce 26e colloque a donc tout naturellement tourné le regard au-delà des frontières, vers le Luxembourg, l’Allemagne, la Suisse et l’Italie.

 

_____________

L’héritage germanique dans l’approche du décor antique. Actes de la table ronde organisée à l’Ecole normale supérieure le 23 nov. 2012

Eristov HélèneMonier Florence (éd.) Collection Pictor (2) Bordeaux, 2014 – 160 p.   30 €

L’Antiquité est vue avec un présupposé : la prééminence de l’art grec.
Avec la fondation à Rome, en 1829, de l’Institut de Correspondance
archéologique, ancêtre du DAI (Deutsches archäologisches Institut),
un outil de communication scientifique européen diffuse non
seulement les nouvelles découvertes, mais aussi la rigueur d’une
méthode historique et philologique. Cette méthode s’inscrit dans un
courant de pensée qui institue l’histoire de l’art comme discipline et
tend à définir le concept de style qui aura une large fortune dans
l’approche de la peinture pompéienne.
La rencontre à l’ENS en 2012 d’archéologues, de germanistes et de
spécialistes de l’histoire des idées a permis de retracer le parcours
européen de certaines figures marquantes, de mettre en évidence le
rôle des encyclopédies, de revenir sur les présupposés et les outils
sur lesquels reposent nos disciplines et qui ont connu une plus large
diffusion sous la forme d’encyclopédies.
La publication de cette table ronde rassemble une douzaine de
contributions internationales. Les interventions filmées sont en ligne
sur le site Savoirs ENS de l’École normale supérieure http://savoirs.
ens.fr/

_____________

Peintures murales et stucs d’époque romaine. De la fouille au musée. Actes du colloque de Narbonne, octobre 2010 et du colloque de Paris, novembre 2011

Boislève JulienDardenay AlexandraMonier Florence (éd.) Collection Pictor (1)
Bordeaux, 2013 – 493 p.   45 €

Les 24e et 25e colloques de l’AFPMA, à Narbonne en 2010 et Paris en 2011, ont rassemblé de nombreux archéologues, restaurateurs, chercheurs, spécialistes et amateurs, et démontré encore une fois le rôle majeur de l’Association française pour la peinture murale antique dans le développement de cette discipline et plus largement dans la recherche sur le décor dans son contexte architectural.
Regroupés sous le titre Peintures murales et stucs d’époque romaine. De la fouille au musée, les trente-six articles de ces actes illustrent parfaitement la diversité des thématiques : actualité de la recherche, méthodologie, conservation- restauration ou analyses des matériaux.

Cette interdisciplinarité est le fil rouge de tous les travaux menés sur les sites à travers la France : Narbonne, Aix-Provence, Berre-l’Étang, Saint-Viven, Jonzac et Poitiers, Bordeaux, Brumath, Dolving, Metz, Juvigny et Andilly-en-Bassigny, Mané-Véchen, Chartres, Le Puy-en-Velay et Clermont-Ferrand, Saint- Romain-en-Gal et Vienne… Les recherches à l’étranger sont aussi présentes : la Suisse, avec Augst et Avenches, mais aussi – et au-delà de l’époque romaine – Stara Zagora en Bulgarie et Samarcande en Ouzbékistan.

Les actes font également écho aux réflexions menées à l’échelle du Ministère de la culture et de la communication relayées lors de la table-ronde de Paris en 2011.

Ce volume est le premier de Pictor. Collection de l’AFPMA, consacrée à tous les aspects du décor pictural antique. Elle est dirigée par l’Association française pour la peinture murale antique qui coordonne, depuis 1979, les études sur les revêtements architecturaux peints durant l’Antiquité. L’AFPMA organise chaque année, dans une ville différente, un colloque où archéologues, spécialistes, chercheurs et restaurateurs, confrontent leurs expériences et communiquent sur l’avancement de leurs travaux.

Cette collection Pictor aux éditions Ausonius publie les actes des colloques et des études monographiques consacrées à la peinture murale antique.

__________________________

Les enduits peints en Gaule romaine. Approches croisées. 23ème séminaire de l'AFPMA 2009

Michel E. FUCHS, Florence MONIER dir., Les enduits peints en Gaule romaine : approches croisées, Actes du 23ème séminaire de l’AFPMA, Paris, ENS, 13-14 novembre 2009.

Pour souligner les trente ans de son existence, l’Association française pour la peinture murale antique (AFPMA) a réuni en 2009 les archéologues et les restaurateurs, spécialistes ou non, confrontés à la peinture murale romaine fragmentaire découverte en France et en Suisse. Le séminaire tenu à Paris, à l’École Normale Supérieure, a rencontré un écho tel que des actes viennent aujourd’hui rendre compte des travaux présentés. Se décline ainsi une riche variété de documents provenant d’Arnouville-lès-Gonesse, d’Augst, d’Avenches, de Bayeux, de Bordeaux, etc. Anciennes ou nouvelles, les découvertes sont analysées, étudiées et restaurées, augmentant les bases de données en cours d’élaboration et invitant à s’interroger sur l’inventaire d’une aussi vaste collection, désormais indispensable à l’étude archéologique et historique d’un site.


Revue archéologique de l'Est. Peinture antique en Bourgogne. Actes du 16ème colloque de l'AFPMA (1997)

Revue Archéologique de l’Est (21ème supplément). Peinture antique en Bourgogne. Actes du XIème colloque de l’AFPMA, 1997.


Revue archéologique de Picardie : Acte des séminaires de l'association française de peintures murales antiques (1990-1991-1993) Aix-en-Provence, Narbonne et Chartres

Actes des séminaires de l’Association Française de Peintures Murales Antiques, 1990-1991-1993, (Aix-en-Provence, Narbonne et Chartres). Revue archéologique de Picardie.

Outre les découvertes les plus spectaculaires de peintures antiques de ces dernières années dans les régions de Provence-Alpes-Côte-d’Azur, du Languedoc-Roussillon et du Centre, le lecteur trouvera dans cet ouvrage des études concernant les stucs, les incrustations de coquillages dans la paroi, les inscriptions, les représentations mythologiques en mosaïques. Quelques études sont consacrées à l’habitat des époques pré-romaine et romaine, mettant en évidence la modification de l’espace architectural au fil du temps ; l’évolution des volumes architecturaux se dessinent aussi parfois au sein d’un même bâtiment. La description minutieuse des murs, celles des voûtes et des systèmes d’accrochage des enduits peints à la paroi, l’analyse affinée des mortiers, celles des pigments nous renseignent très largement sur le domaine encore trop peu étudié des techniques de construction.


La peinture murale romaine dans les provinces du Nord. XIème séminaire de l'AFPMA, Reims, 1988

La peinture murale romaine dans les provinces du Nord.
Actes du XIème Séminaire de l’AFPMA.
Reims (30 avril – 1er mai 1988)

Lors du XI ème séminaire de l’AFPMA, dans les communications, priorité était donnée aux découvertes locales, élargies aux proches provinces du Nord de la Gaule (Champagne-Ardenne, Picardie, Ile-de-France). Malgré l’extrême fragmentation du matériau et le caractère hasardeux des découvertes, une richesse inattendue se fait jour, dans les grands centres (Paris, Reims, Soissons, Amiens) comme dans les bourgs (Vendeuil-Caply, Champlieu, Saint-Martin-Longueau, les Mesnuls). La qualité et la diversité des décors peints reflètent une double tendance : conformité aux modèles italiens dans le choix des compositions décoratives et des sujets représentés : originalité des ateliers régionaux dans l’organisation interne des motifs et leur traitement. On ne peut manquer de noter la présence quasi constante des figures mythologiques, isolées ou en composition, au centre des champs unis, en frise ou en surcharge des bandes de séparation, dont l’étude a constitué un thème privilégié de ce séminaire.


Peinture murale romaine. Actes du 10ème séminaire de l'AFPMA. Vaison-la-Romaine 1987

Peinture murale romaine. Actes du Xème séminaire de l’AFPMA. Vaison-la-Romaine, 1987.


revue du Nord : Histoire et Archéologie (nord de la France - Belgique - Pays-Bas)

Revue du Nord : Histoire et Archéologie. Nord de la France – Belgique – Pays-Bas, 1984.

L’AFPMA réunit ses membres cette année à Valenciennes. Le choix du lieu, en fonction d’une certaine actualité des découvertes, permet ainsi aux spécialistes des peintures antiques de prendre connaissance du matériel inédit que les chercheurs locaux souhaitent leur soumettre. En conséquence, les communications sont surtout centrées sur les décors provinciaux, les comparaisons qui en découlent, ou des thèmes généraux. Elles donnent lieu à des publications qui, bien avant l’élaboration d’un recueil de synthèse, mettent à la disposition des archéologues des monographies, des études récentes, et des résultats de recherches très spécialisées.